Principales indications - Zeolite La panacée du XXIeme siècle

Aller au contenu

Menu principal :

Principales indications

Zeolithe K et Santé
En 1998 et 1999, en Croatie, de nombreux patients atteints de pathologies malignes ont été observés alors qu’ils prenaient la Zéolithe (sous surveillance médicale). Ces patients étaient suivis par le Dr Slavko Ivkovic et le Dr Damir Zabcic à la polyclinique Svecnjak de Zagreb et à la polyclinique Vita Nova de Umag. La Zéolithe fut prise sous contrôle médical par un total de 280 patients, et les effets produits sur l’état général suivis chez 114 patients.


-Traitement des pathologies hépatiques
Avec des petites doses de 6 capsules par jour, on a déjà pu observer chez 20 patients atteints d’hépatites virales chroniques, une diminution de la fatigue et des flatuosités au bout de 2 semaines. Et au bout d’un mois, il y avait une réduction des transaminases dans le sang (ASAT, ALAT, gamma GT et PAL), ainsi que de la bilirubine. Les marqueurs de l’hépatite n’étaient plus retrouvés dans l’ADN ni dans l’ARN de la majorité des patients.
Dans la cirrhose décompensée, on a observé une amélioration significative de l’état général et une diminution des ascites après seulement 7 jours de traitement.

-Traitement des blessures et ulcères cutanés
La Zéolithe fut appliquée directement sur les plaies une à deux fois par jour. Dans tous les cas de maladies de la peau cités ci-dessous, les plaies ont totalement disparues après une période de 5 à 15 jours. Des ulcères de la zone sacrée et au niveau du talon de trois patients, ont guéri en 15 à 20 jours ; par ailleurs, des patients atteints d’escarres profonds ont guéri en 4 mois. Des ulcères cruraux chroniques qui duraient depuis 2 à 3 ans ont été soignés en 2.5 à 4 mois.

-Traitement de l’hépatite C
A la clinique Humanomed 2 à Villach, on a pu observer une réduction du titre viral sanguin dans 70% des pathologies virales, au bout de 3 à 5 jours, et en particulier une régénération hépatique progressive dans les cas d’hépatite C, sans présence ultérieure de virus détectables.

-Etudes sur la leucémie
Elles ont commencé en mai 2001 et ont lieu à l’Institute for Ecological Illness à Rostock (Allemagne), sous la direction du Dr Bleier et du Dr Kuklinski. Les premiers résultats obtenus sont très intéressants, puisqu’un certain nombre de patients atteints de leucémie sont totalement guéris.

-PH sanguin
Le sang doit être conservé à un niveau très spécifique de pH 7.4 afin de maintenir son homéostasie (stabilité des paramètres). La zéolithe renforce les substances tampon et stabilise le pH entre 7,35 et 7,45.

-Antidiarrhéique
De plus, la zéolite a une influence positive sur la flore bactérienne et la résorption des vitamines et des oligoéléments.

-Mycotoxines
La zéolithe est réputée pour sa capacité de neutraliser des mycotoxines en formant des complexes hautement stables. Ces mycotoxines provenant d’espèces du genre Aspergillus, Claviceps et Alternaria, peuvent provoquer des pathologies rénales et hépatiques et affaiblir le système immunitaire.

-Puissant antioxydant
La zéolithe constitue un antioxydant unique. Un antioxydant agit en absorbant l’excès de radicaux libres dans son système parce qu’il possède un électron libre non apparié. Par contraste, la zéolite piège les radicaux libres au sein de sa structure complexe: elle les neutralise et elle les élimine.

-Cancer
La zéolite est considérée comme le meilleur piège à nitrosamine (un des pires cancérigènes). Elle a été utilisée dans des remèdes à libération prolongée, des remèdes anti-tumoraux, des remèdes enzymatiques et même des additifs dans les cigarettes pour éliminer les substances carcinogènes.
En résumé, le mécanisme d’action de la zéolite, à l’encontre de la cellule cancéreuse, est unique et différent de toute autre substance. Elle possède la rare capacité d’intégrer une quantité gigantesque de toxines chargées positivement, en neutralisant indirectement leur influence dans l’émergence de cancers. Au cours de ce processus, la zéolite développe une charge légèrement positive. Elle est alors attirée dans la membrane chargée négativement de la cellule cancéreuse. Lorsque la zéolite pénètre dans la cellule cancéreuse, le gène p21 est activé. Ce gène agit comme un suppresseur de tumeur de par sa capacité de contrôler la progression du cycle cellulaire. L’activation du gène p21 stoppe la croissance des tumeurs en supprimant indirectement les signaux de croissance.

NOTA :
Dans les pays de l’est, et en Allemagne, cette zéolite K est officiellement utilisée
dans les hôpitaux pour décontaminer les cancéreux
après leurs chimios et de leurs radiothérapies.


-Système circulatoire :
Meilleure pression artérielle, Diminution des varicosités, Réduction et récupération totale des œdèmes, Disparition des élargissements des capillaires sanguins, Renforcement du muscle cardiaque, Accélération de la récupération post-infarctus.

-Formule sanguine :
On note une amélioration au niveau de la NFS (avec correction des valeurs surévaluées comme le cholestérol, les triglycérides ou l’hémoglobine).

-Système digestif :
Stabilisation et régulation optimale du système, Elimination et meilleure récupération des brûlures digestives et stomacales ainsi que des ulcères duodénaux.

-Rhumatismes :
Utilisée dans le traitement de tous les types de rhumatismes, incluant les sciatiques, les discopathies, la spondylarthrite, l’arthrite ou l’arthrite rhumatismale.

-Fonctions rénales :
Effet diurétique et influence positive permettant une amélioration des fonctions rénales,
Traitement des infections rénales.

-Pathologies dermatologiques :
Traitement de pathologies dermatologiques comme la séborrhée, les dermatites, l’herpès (les deux types HSV1 et HSV2), le psoriasis… par voie orale (per os) ou par application externe de poudre.

-Diabètes :
Dans la plupart des cas étudiés, on a pu observer une stabilisation et une diminution nettes de la quantité de sucre dans le sang.

-Glandes endocrines :
Optimisation de l’activité des glandes endocrines, notamment des nœuds lymphatiques.

-Brûlures :
Accélération de la guérison des brûlures avec application directe de la poudre, Une application de la poudre sur des brûlures légères soulage temporairement la douleur et réduit les dégâts au niveau de la peau.

-Périodontosis :
Le traitement du périodontosis et l’élimination des micro-organismes dans la bouche est fait à l’aide de la poudre appliquée directement sur des gommes à mâcher ou utilisée comme additif dans les dentifrices.

-Effets neuro-psychiatriques :
Traitement efficace de l’insomnie, de la névrose, de la dépression, Adjuvant du traitement de l’épilepsie, de la schizophrénie, de la maladie d’Alzheimer et de Parkinson.

-Augmentation de l’endurance :
Permet une amélioration de l’endurance lors d’efforts physiques intenses, Permet une diminution, voire même une élimination des douleurs après un exercice intense.

-Mycoses :
Elimination complète et rapide de nombreuses infections de la peau (Candida et autres) ou des muqueuses avec une application directe de la poudre, Elimination des mycoses plantaires, Traitement des mycoses au niveau des organes internes (qui peuvent être le résultat de procédés radiologiques en combinaison avec des antibiotiques).
 
Copyright 2015. All rights reserved.
Retourner au contenu | Retourner au menu